du-vin-bleu-de-tes-yeux-une

Un pari risqué sur la Terre des amoureux des vignes : le lancement du vin bleu ! C’est une start-up espagnole Gik, qui a décidé de désacraliser le vin et préconise « d’oublier tout ce que vous savez sur le précieux liquide qui se transforme en sang du christ une fois béni ».

Difficile, quand on est fan d’un bon Saint-Chinian… d’autant plus que ce vin bleu n’a pas l’air fou, ses créateurs n’étant de leurs propres aveux ni œnologues, ni fins gastronomes, mais simplement désireux de casser les codes d’un monde qu’ils jugent trop fermé.

Comment et pourquoi du bleu ? Grâce à deux pigments organiques : l’indigo et l’anthocyane. Quant à sa compo, ce vin bleu est un mélange de raisins rouges et blancs.

Je goûterai certainement, à l’occasion… c’est vrai que c’est assez joli. Je ne suis pas certain toutefois de lui laisser la place de ma bonne bouteille de rouge… : j’entends encore ce québécois, rencontré pendant un covoiturage : « mais qu’est-ce que vous avez avec le vin, vous les français ? »

Ceci dit ce nouveau liquide pourrait inspirer des poètes ! Peu de femmes ont les yeux rouges… Aragon aurait peut-être vu les yeux d’Elsa dans son verre…

A demain,

Matteo