Les chiffres Edistat 2010 (c’est un institut savant qui s’intéresse à l’édition et aux stats… comme son nom l’indique un peu) sont assez amusants. Je précise que ceux de 2011 ne sont pas encore dispo ou que je ne les ai pas trouvés…

Pour référence cette année-là, Dukan a vendu 1,8 millions de livres, Harlan Coben 1 million et Houellebecq 550 000 exemplaires.

Face à eux, les vieux résistent de façon étonnante et continuent de cartonner dans les librairies.

Molière en a vendu encore 660.000 titres vendus, Zola 370 000, Voltaire 360 000, Shakespeare 230 000 et Racine 170 000.

Et Homère, avec un soutien + léger des programmes scolaires et de l’Education nationale, déclare encore 115.000 exemplaires vendus (29 siècles après sa disparition).

Avec une pensée pour Zweig qui est + récent (mort en 41), qu’on aime… et qui aimait la nouvelle (590 000 exemplaires).

A demain.

Mattéo