Voilà ce qui arrive quand on abuse de livres trop longs à l’intrigue trop diluée…

Mattéo

PS : Je prends un risque énorme car je peux être attaqué pour atteinte du droit à l’image d’un lecteur rendu vulnérable par une histoire pas assez dense, pas assez forte, pas assez courte… Tant pis.

A demain !