777777777

Pour changer… et pour se rappeler qu’on a l’esprit large !

Le Cercle est le second roman de Bernard Minier, 51 ans, travaillant au service des douanes… et qui a l’air de bien connaître l’univers policier.

Notre jeune auteur écrit très bien – juste comme il faut, sans chichis mais agréable à lire -. Il invente des histoires bien construites avec de nombreux personnages dont les histoires s’enchevêtrent avec bonheur. Rien ne fait artificiel. On est tenu en haleine jusqu’à la fin.

888888888 1

Vous voulez en savoir un peu + ? Voilà l’accroche de léditeur… « Un coup de fil surgi du passé, un e-mail énigmatique, qui signe peut-être le retour du plus retors des serial-killers, précipitent le commandant Martin Servaz dans une enquête dangereuse, la plus personnelle de sa vie. Un professeur de civilisation antique assassiné, un éleveur de chiens dévoré par ses animaux… Pourquoi la mort s’acharne-t-elle sur Marsac, petite ville universitaire du Sud-Ouest, et son cercle d’étudiants réunissant l’élite de la région ? »

Très bon. Ma copine qui consomme 5 polars par semaine me l’a signalé. Elle a bien fait ! J’ai regretté deux petites facilitésde scénario… qui m’empêchent de vous dire que l’ensemble est parfait. Très bon quand même.

A demain,

Matteo

> Le Cercle, Bernard Minier, XO éditions, 2012, 790 p., broché, 20 € 90, format poche Pocket, 8 € 40, pas de format numérique