la-question-mein-kampf-une

Mein Kampf, le livre programme d’Adolf Hitler rédigé en 1924 et 1925, qui disait tout de la haine antisémite et nationaliste de son auteur et annonçait presque tout (sauf les chambres à gaz, semble-t-il), est tombé dans le domaine public 1er janvier 2016. De nombreuses maisons d’édition de le rééditer et le replacer dans le circuit des librairies. Mais c’est loin d’être simple : il y a, et il y aura toujours, débat autour de ce genre d’ouvrage, aussi bien pour ce qui concerne le produit des ventes et que sur l’idée même de continuer à les distribuer.

Houghton Mifflin Harcourt, l’éditeur américain, a quant à lui choisi de l’éditer et de reverser tous les bénéfices des ventes à des associations d’aide aux victimes de la Shoah.

C’est la bonne attitude, je trouve.

Ce livre a eu trop d’influence sur l’histoire du XXème siècle pour être interdit de lecture… Garder des traces de ce qui a conduit à un événement, même tragique, peut contribuer à éviter de répéter les mêmes erreurs. Errare humanum est… perseverare diabolicum ! Même si, dans le cas présent, le premier coup avait déjà quelque chose de diabolique.

Je suis assez curieux de connaître votre point de vue sur la question…

A demain,

Matteo