Sans titre chap

Oh la belle boulette ! Au Chili, dans la région de Concepcion, un Petit chaperon rouge version érotique a été distribué, à l’automne dernier, dans des écoles ! Ce sont 283 exemplaires, tout de même, qui ont trouvé place sur les étagères des classes chiliennes.

Très embarrassé (on imagine facilement), le Gouvernement responsable de l’erreur a bien évidemment exprimé ses regrets et a rappelé les ouvrages.

Détail étrange, l’alerte a été donnée par un (et seulement un) étudiant qui a trouvé le contenu légèrement éloigné de l’habituel conte pour enfant. Enfin, pour enfant… on peut aussi parler de la version originale, qui n’est pas non plus blanche comme neige, pas vrai ?

Certains enseignants ont ainsi décidé de garder le version « érotique » pour évoquer des questions sensibles dans ces régions pauvres du pays, notamment celle de la pédophilie et des rapports pas toujours consentis.

A demain,

Matteo