Il n’y a pas longtemps, un ami m’a fait (re)découvrir Trois Ombres, un roman graphique du dessinateur Cyril Pedrosa.

Le petit Joachim vit heureux avec ses parents, jusqu’au jour où trois ombres – trois silhouettes à cheval – se mettent à rôder autour de sa maison. Pour protéger son fils, le père décide de fuir à travers un périlleux voyage.

L’histoire, qui nous réserve + d’une surprise, n’a rien d’un roman pour enfant. On sent que dans cette fuite-là, il y a quelque chose d’inéluctable…

L’auteur utilise une technique au pinceau et à l’encre, afin de mettre l’accent sur l’émotion… Les lignes jouent avec la perspective pour distiller un climat d’instabilité, les scènes d’action ont une précision cinématographique.

C’est sombre et poétique à la fois.

Une vraie, belle, réussite !

Le livre n’est pas si court – 272 p. – mais n’en doutez pas, vous le lirez d’une traite… ou deux.

3ombres2

A demain,

Matteo

–> Trois Ombres, Delcourt G. Productions, 2007, 17 € 95, et il a été récompensé par un Prix « Essentiel » lors du Festival de la bande dessinée d’Angoulême en 2007