images

Il vient de sortir en salle, il parle de littérature (mais ce n’est qu’un prétexte) et c’est un thriller qui fonctionne plutôt bien. Un homme idéal. Avec le récent césarisé, devenu récent démissionnaire de la Comédie Française, Pierre Niney, qui habite très bien le rôle de l’homme idéal. Et avec Ana Girardot qui a du charme…

Le problème avec ce genre de film est qu’il est délicat d’en parler sans trop en dire.

C’est l’histoire d’un jeune qui bosse dans une boîte de déménagement, qui veut écrire, qui envoie son manuscrit chez un éditeur, qui se fait éconduire – jusque-là rien de super original – et qui le jour d’un déménagement chez un vieux, mort seul et sans famille, tombe sur un manuscrit…

Vous pouvez y aller. Si vous râlez trop en revenant, on en parlera, je verrai si je peux vous rembourser votre place…

A demain,

Matteo

> Un homme idéal, 18 mars 2015, 1 h 37, réalisé par Yann Gozlan, avec Pierre Niney et Ana Girardot (qui est la fille, nous dit Wikipédia, d’Hippolyte Girardot et d’Isabel Otero, et la petite-fille des peintres Antonio Otero et Clotilde Vautier, qui n’a aucun lien de parenté avec la comédienne Annie Girardot, et qui est devenue comédienne contre l’avis de son papa)