La tradition de la sucette - UNE

Au Japon depuis le 8ème siècle, une poignée d’artisans s’appliquent à l’art des… sucettes en forme d’animaux ! Cet art a pour nom Amezaiku. Il fait partie des traditions si particulières de ce pays si particulier… que je connais si mal.

Les sucettes que j’ai découvertes sur le web, en déambulant sans but précis, ne sont pas celles à l’anis de Srge Gainsbourg et de France Gall : elle sont plus innocentes et sortent des mains de Shinri Tezuka, 26 ans, l’un des masters ès-Amezaiku les plus jeunes du Japon !

Parler de sucettes en forme d’animaux ultra détaillées, ça peut ne pas faire rêver (mais avouez quand même qu’en matière d’art traditionnel, pour le coup c’est surprenant !), mais les voilà, patiemment sculptées en sirop de sucre par les délicates mains de  Shinri Tezuka et élégamment habillées de colorants organiques.

Il fait de la concurrence à la dame du papier 3D qui racontait Alice au pays des merveilles, dont je vous ai parlé la semaine dernière… dans le cadre de mon enquête de l’été, « débridez votre créativité ».

Je me demande combien coûte ce genre de petite merveille. Et si j’oserai le manger : j’ai un peu peur, en effet, pour ma langue et mon palais. Qui sont fragiles !

A demain,

Matteo

> Alice, la soeur de Shinri

La tradition de la sucette 2

La tradition de la sucette 3

La tradition de la sucette 4

La tradition de la sucette 5

La tradition de la sucette 6