Je pense qu’on est tous d’accord, Stephen King est incontestablement un génie de la littérature. Mais je me demande si cet homme est vraiment humain… Il a écrit sa première nouvelle à l’âge de 6 ans, et depuis il semble ne plus jamais avoir lâché son crayon !

Carrie, son premier roman, est sorti en 1974 (soit pour ses 27 ans), mais avant ça il avait déjà écrit plusieurs nouvelles et romans… sauvés de la poubelle par sa femme ! J’en ai touché deux mots à ma copine : quand elle tombe sur mes brouillons, elle les jette plutôt dans la cheminée…

Et à 70 ans, on penserait qu’il pourrait s’autoriser une petite pause dans sa carrière… Eh bien non ! En 2018, l’auteur publiera encore deux livres : Elevation sera publié le 30 octobre, quelques mois seulement après The Outsider.

Stephen King m’impressionne surtout parce qu’il n’a pas peur des innovations. Je vous jette, pêle-mêle, ce qui a retenu mon attention : c’est un féru des réseaux sociaux, qu’il utilise souvent pour communiquer avec ses fans ; il a réalisé un roman-feuilleton écrit sur six mois, au fur et à mesure de chaque publication ;  en 2000 il a écrit The Plant, en proposant de télécharger le premier chapitre directement sur son site web et de payer 1 $ de façon optionnelle, l’écrivain s’engageant à continuer tant qu’un nombre suffisant de lecteurs acceptent de payer… et j’en passe !

Et reconnaissons-le… qui n’a jamais été effrayé à vie des clowns à cause de Ça ?

À plus !

Matteo