Des crayons à papier il y en a un peu partout chez moi… c’est pas ma faute, Ikea me rend un peu cleptomane. J’avais promis à ma copine d’essayer de me maîtriser mais quand j’ai découvert Sprout, je me suis dit qu’il m’en fallait un !

Cette invention est géniale ! Sprout (qui veut dire germer en anglais) est aux premiers abords un crayon tout à fait banal. Mais lorsqu’il arrive en fin de vie, il prend tout son sens en se transformant en un véritable potager !

Une fois trop court (si on a la patience d’arriver jusque-là) ou bien cassé (plus probable, soyons francs) on a tendance à le jeter… là il suffit de le planter pour lui donner une seconde vie ! À l’extrémité, à la place de la gomme, les concepteurs (un groupe d’étudiants américains et danois) ont préféré mettre une petite capsule biodégradable qui contient trois graines.

Après quelques arrosages, les graines germeront  : basilic, coriandre, aneth, menthe, romarin, thym, sauge ou encore radis ou tomates cerise, Sprout propose près d’une vingtaine de variétés de plantes !

Sans plomb, réalisé avec du bois de cèdre, du graphite et de l’argile pour la mine, c’est (presque) le cycle de la vie personnifié : de l’arbre transformé en feuille et crayon renaît la petite plante…

Ça c’est un crayon qui se plante… sans erreur !

À bientôt !

Matteo