Voilà une découverte (courte) que j’ai faite hier soir : l’origine de l’expression : « être au 7ème ciel ».

Dans l’Antiquité, nos ancêtres Grecs – qui furent les arrière-grands-parents de nos ancêtres les Gaulois – se représentaient le cosmos en différentes strates, au nombre de 7, la septième et dernière étant la plus proche d’un 8ème étage virtuel, hors catégorie, strictement réservé aux Dieux.

Etre au septième ciel signifiait donc être le plus près des Dieux, le plus près du bonheur. Sans précision sur la tapisserie et la configuration du lieu.

Et l’expression a résisté au temps et aux découvertes de Nicolas Copernic…

Marrant. D’ailleurs, ma copine a souri… Quand je lui ai demandé – dans un accès un peu ridicule de romantisme – s’il y avait une photo me représentant, seul ou avec elle, dans son ciel.

Une question pour finir : votre 7ème ciel, il ressemble à quoi ?  

A demain,

Matteo