Je le confesse, j’ai découvert il y a très peu de temps que rébellion prenait un accent aigu et donc qu’on devait le prononcer « ré-bé-lion » et pas « reu-bé-lion ». Ne me jugez pas, je suis sûr que vous aussi, vous êtes pleins de lacunes… non ?

Poussé par la curiosité (vous me connaissez, un rien m’amuse !), j’ai trouvé un article du Projet Voltaire qui recense les mots les plus communément mal prononcés.

Ma copine et moi, on a fait le test et… il reste du boulot, même si j’étais fier de me savoir dans le secret pour Bourg-en-Bresse et madame de Staël.

Voici un petit florilège :

  • FÉERIE > férie (et pas féérie)
  • CARROUSEL > carouzel (et pas caroussel)
  • EXSANGUE > èksangue (et pas exangue)
  • PUGNACE > pug-nass (et pas puniace)

Et la meilleure nouvelle, dans l’histoire, c’est que l’ananas aime la liberté : pas d’oppression, nul besoin de rougir, choisissez à votre guise entre « ananasse » et « anana ». Voilà un pas vers le mieux vivre ensemble !

Et voici le lien complet de l’article en question.

A très vite !

Matteo