Les très libérales autorités chinoises ont décidé d’interdire la création de compte sur Internet sous pseudo. A partir du 16 mars prochain.

Plus de pseudo au pays de Mao. On en a froid dans le dos.

shortEdition n’est pas près d’ouvrir une filiale en Chine.

A moins que le lobby anti-pseudo qui sévit, au sein même de l’équipe (si, si !), ne gagne cette bataille qui n’est finalement pas si anodine…

A demain.

Mattéo