Bonjour à tous !

En ce moment, je lis Profession romancier, un essai de mon auteur fétiche du Japon, Haruki Murakami. Il y raconte tout un tas de choses sur son métier : son rapport à l’écriture, aux prix littéraires, à l’originalité, etc. Il y raconte aussi l’instant où ça lui est tombé dessus, cette envie (besoin ?) d’écrire, pendant un match de baseball (et ça, je trouve ça assez dingue).

C’est un extrait en particulier qui m’a poussé à venir vous en parler. Au premier chapitre, il raconte que tout le monde  – oui, tout le monde – peut écrire un roman. C’est peut-être vrai (ou pas) mais c’est surtout vachement encourageant. Alors j’ai voulu vous citer ce petit extrait (remplacez « écrire un roman » par « écrire tout court », ça marche aussi) :

Quiconque a le désir d’écrire un roman peut le faire. […] Écrire un roman n’est pas très difficile. Écrire un roman magnifique n’est pas non plus si difficile. Je ne prétends pas que c’est simple, mais ce n’est pas non plus impossible. 

Bon, je vous rassure, la suite de ce paragraphe commence par un « mais »… mais, restons là-dessus !

A bientôt !

Matteo