Celui qui a déjà été de corvée de chiotte sait que les hommes ne sachant pas viser sont nombreux et très maladroits…

Un gars – ou une femme – a eu l’idée de mettre des mouches (dessinées) au fond des pissotières dans l’espoir de réveiller l’instinct du tireur qui sommeille aussi chez les distraits et les mal intentionnés et de les inciter à respecter les lieux publics !

Pas bête…

Je n’ai pas trouvé d’étude sociologique, psychologique ou balistique établissant l’efficacité du leurre, mais je trouve que c’est pas bête…

A demain.

Mattéo