J’étais à Paris ce week-end (pour un meeting professionnel bien entendu !) et j’ai pris, pour me rendre sur les lieux de mes différents rendez-vous, les transports en commun.

D’interminables heures passées dans les souterrains de la capitale pour me rendre d’un point A à un point C, en passant par un point B (Trocadéro, Montmartre, Tuileries, on aime bien travailler dans des endroits calmes et peu fréquentés).

Tout ça au milieu d’une foule compacte d’hommes et de femmes suant, poquant, transpirant et qui s’étaient donné rendez-vous sur Facebook pour me souhaiter la bienvenue.

Comme l’espace dont je disposais dans la rame de métro n’excédait pas les 50cm2, il ne m’a pas été possible de tuer le temps en lisant un bouquin.

Et là, je me suis souvenu (difficilement) que j’avais un Smartphone (je suis assez à la pointe !), que j’avais une connexion 3G et que shortEdition avait largement de quoi me distraire grâce aux nombreux et talentueux auteurs qui ont rejoint notre cause (on aime bien vous dire que vous êtes formidables !).

J’ai finalement regretté que mon trajet ne dure qu’une heure et demi !

Faites comme moi, trouvez le temps court !