Illu 1

En voilà un bel et étonnant cocktail ! Avec quelque chose de très fort, technologiquement.

Regardez cette peinture.

Vous serez peut-être (et même sûrement) surpris mais ce tableau a été réalisé par un handicapé moteur, sans qu’il n’entre une seule fois en contact physique avec la toile. Je vous explique : après avoir choisi leurs couleurs, les participants au projet ont été équipés d’un scanner cérébral qui leur donnait la possibilité d’ordonner, par la force de la pensée, l’explosion de petits ballons remplis de peinture. Résultat : sans bouger d’un poil, juste en y pensant très fort, les artistes ont pu réaliser ces fresques dont certaines sont très belles.

L’installation a été nommée « Mind Art » et a rencontré un succès monstrueux.

Illu 2

Illu 4

Illu 3

C’est en Chine qu’a eu lieu l’expérience, notamment parce que ce pays fait partie de ceux qui comptent le plus de personnes handicapées.

Le collectif a donc voulu lever des fonds grâce à cette action qui prouve qu’entre l’esprit et le corps, ce n’est pas toujours ce dernier qui est victorieux…

Et on hésite en voyant le film entre intérêt, sidération devant la techno, émerveillement devant le sourire des peintres en fauteuil et perplexité sur cette définition d’un art qui n’est pas très éloigné d’une bonne vieille – et très efficace – campagne de communication.

Je n’ai pas connaissance d’équivalent pour l’écriture, hélas… Ou pas hélas, d’ailleurs !

A demain,

Matteo