Orange Mécanique, le Retour - UNE

C’est pas demain la veille que l’univers Burgess/Kubrick cessera d’alimenter le cerveau des créatifs.

Dans le genre, j’ai trouvé cette série d’illustrations vraiment pas mal : une nouvelle fournée créée par l’artiste Ben Jones, qui s’inspire de l’univers d’Orange mécanique (le livre, paru en 1962). Les illustrations ont été compilées dans une nouvelle édition du roman, préfacée par Irvine Welsh (à qui l’on doit Trainspotting). Le trait géométrico-cubique de l’artiste correspond bien à ce que j’ai pu ressentir en lisant le roman : quelque chose de froid, une menace subtile… Les fans du roman apprécieront, ceux de Kubrick (le film est de 1971) aussi, peut-être. Je connais des gens qui ont cette histoire et son adaptation en horreur, et honnêtement je peux comprendre. Que ce soit à l’écran ou au creux du lit le livre à la main, Orange Mécanique, c’est vraiment spécial… Et dur.

Mais je reste très admiratif de la prestation de Malcolm McDowell dans le film et du pouvoir qu’a le cinéma (souvent celui de Kubrick, maître incontesté en la matière) de vous faire ressentir les joies d’un animal apeuré caché sous la table !

Rassurez-vous je ne suis pas victime de poussées de sadisme, juste cinéphile…

A demain,

Matteo

A Clockwork Orange, illustré par Ben Jones et préfacé par Irvine Welsh, éditions Folio Society,  £29,95

Orange Mécanique, le Retour 2
Orange Mécanique, le Retour 4

Orange Mécanique, le Retour 3