Harlequin World a un catalogue de 11 000 titres (ça en fait des histoires d’amour au suspens incroyable), 9% des ventes aux US proviennent des eBooks. Et Harlequin France (qui a gardé le H anglo-saxon qui fait + chic) déclare vendre, depuis juin, près de 10 000 eBooks par mois. Ne me demandez pas combien ils vendent de livres papier, je ne sais pas…. et je préfère, j’ai peur d’avoir peur !

42 des 50 livres les + vendus au mois de décembre aux US sont des eBooks.

Fnac (c’est donc en France que ça se passe) a vendu 40 000 liseuses (pour livres numériques) lors du premier mois de lancement. Les chefs sont contents. On ne peut pas comparer avec les autres : les autres fabricants ne donnent toujours pas leurs chiffres de Noël.

Et la sortie du premier eBook de shortEdition est prévue avant la fin du mois de janvier.

Bien amené, non ?

Bise.

A demain.

Mattéo

PS : comme j’ai un début de conscience, j’ai cherché… 700 titres publiés par an, 9 millions de livres vendus en France en 2010, soit – dit le site de l’éditeur – 1 livre vendu  toutes les 3 secondes ! Heureusement, le syndrome du bébé arlequin, lui, est très rare.