Mode d'emploi à l'usage de ceux qui veulent tuer le débat UNE

« Plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité d’y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Adolf Hitler s’approche de 1 ». C’est la loi de Godwin, énoncée en 1990 par ce bon Mike pour Usenet* et étendue depuis avec succès à Internet. D’abord conçue pour les dialogues en ligne (commentaires, chat, etc.), on remarque qu’elle s’applique aussi au face-à-face.

Le principe est très simple : pas mal de gens qui finissent par être à court d’arguments dans un débat font une analogie douteuse entre l’opinion de leurs opposants et le nazisme.

Face à cette comparaison, l’opposant ne peut plus débattre, puisque rien ne peut justifier le nazisme.

Pensez-y la prochaine fois que vous participez à un débat houleux qui traine en longueur ! Pour ma part, je l’ai déjà constaté et ça m’a fait rire en douce.

En dehors de la loi de Godwin, il existe une foultitude de techniques pour tuer le débat et contourner son adversaire sans pour autant avoir le moindre argument valable.

Pour les connaître, je vous conseille de consulter la page Moisissures argumentatives du site CorteX, qui est une véritable perle : c’est très drôle et pas si caricatural ! Le « faux dilemme » par exemple consiste à réduire le débat à deux choix possibles dont l’un est impossible à assumer, pour forcer son adversaire soit au ralliement, soit au ridicule . Ecoutez les débats en politique, vous en entendrez souvent de vrais faux dilemmes !

Je vous invite donc à débattre de n’importe quel sujet en utilisant uniquement et seulement des moisissures argumentatives, vous verrez ce n’est tout de suite facile de faire preuve de mauvaise foi, mais ça vient vite…

A demain,

Matteo

* – Pour ceux que ça démange de ne pas comprendre un terme et qui – comme moi – ne sont pas spécialistes, Usenet est un système en réseau de forums crée en 1979 sous environnement Unix. 

** – La photo d’illustration est extraite de la série Park And Recreations, de l’épisode 20 de la saison 4, intitulé The Debate