Petite déclaration à Roald Dahl - Image de UNE

Roald Dahl a été un de mes plus grands amours quand j’étais enfant. J’adorais Charlie, Mathilda (surtout), Sacrées Sorcières, James et la grosse pêche et tous les autres. J’étais, je suis toujours d’ailleurs, complètement sous le charme de son univers cruel, de ses personnages-enfants innocents et généreux comme du bon pain. En grandissant j’ai découvert l’humour Dahl pour adulte, avec Mon oncle Oswald et Kiss Kiss. Bref, ce monsieur-là, je ne m’en lasse pas.

Je suis sûr, car c’est inévitable, que ce grand personnage a rythmé votre enfance comme la mienne, alors je vous propose un pacte… Oui, d’accord, Twilight, Hunger Games et tutti quanti sont arrivés depuis ma jeunesse dorée pour faire rêver les apprentis-lecteurs, mais faisons-leur un cadeau et promettons-nous de leur donner du Roald Dahl (1916-1990), n’importe lequel, mais au moins un !

En tous cas, les miens devront en lire, c’est comme ça. Pas le choix ! Ma copine est prévenue…

Et vous, entre Le petit Nicolas, Les malheurs de Sophie, les Daniel Pennac et toute autre merveille, il y a des choses que vous tenez absolument à faire lire à vos enfants ?

A demain,

Matteo