Achille sacrifiant à Zeus, manuscrit de l’Iliade de la Bibliothèque Ambrosienne de Milan (Ve siècle)

Retour à nos classiques…

Si vous êtes à la recherche de l’authenticité littéraire, sachez que la British Library (bibliothèque nationale du Royaume-Uni) a numérisé un manuscrit de l’Iliade datant du IIe siècle !

Déroulée sur papyrus et merveilleusement bien préservée, l’histoire de la guerre de Troie est en libre accès et c’est plutôt impressionnant ! On peut donc découvrir ici cet ouvrage incroyable et tenter de décrypter ces périples épiques… qui ont eux-mêmes survécu à de nombreux rebondissements ! Probablement écrit entre -850 et -750, le manuscrit a fini par se perdre sur l’île Éléphantine (île d’Égypte située sur le Nil), puis a été retrouvé par un aventurier appelé Giovanni Finati ! Et pour finir c’est l’égyptologue William John Bankes qui a l’a récupéré en 1821 afin de l’analyser.

En plus de toutes ces péripéties, le mystère plane autour d’Homère, qui selon la légende, dissimulerait un groupe de poètes. D’ailleurs l’historien Adam Nicolson, l’auteur de Why Homer Matters (Pourquoi Homère est important), affirme que : « C’est une erreur de penser à Homère comme une personne. Homère est un “ça”. Une tradition. Une culture entière qui propose des manières toujours plus raffinées et toujours plus compréhensives de raconter des histoires qui sont importantes pour elle. Homère est essentiellement partagé. »

Voilà un joli témoignage de l’Histoire de l’écriture… dommage que ce type de papyrus ne puisse rentrer dans le Distributeur d’Histoires Courtes 😉

À bientôt !

Matteo