lettera

Si vous êtes en mal de poésie, (re)lisez Lettera Amorosa de René Char (1907-1988).

Ce poème illustré se découpe en courts paragraphes qui décrivent une sensation ou une émotion particulière. Les éléments naturels chers à la poésie lyrique se mêlent aux sentiments de deux amants.

Sans mièvrerie, Char nous donne accès à la pureté de la langue avec des images d’une grande finesse. Pour l’historien Paul Veyne, le texte va à l’essentiel : « du récit ne subsistent, séparées, que les parties vives ».

Je vous rassure, l’amour qu’il dépeint n’est pas torturé, mais plutôt réaliste et serein !

Le poème existe sous 2 versions : celle de 1952, intitulée « Guirlande Terrestre » et illustrée par Jean Arp, et la version revue de 1963, illustrée par George Braque (ci-dessous).

livres_artistes_02

1 poème, 2 versions, 11 ans et 36 pages ! … à lire dans l’ordre, ou dans le désordre.

« S’il n’y avait sur cette terre que nous, mon amour, nous serions sans complices et sans alliés. Avant-coureurs candides ou survivants hébétés ».

A demain,

Matteo

> Lettera Amorosa, Nrf Poésie/Gallimard, 36p., 7€