Au fil de l'eau UNE

Une envie d’ailleurs continue, de retour de vacances, à tenailler ma coloc… qui est aussi ma copine. Syndrome normal de milieu d’été – et surtout de retour de vacances chez quelqu’un qui anticipe énormément  -. Tout a commencé banalement par un tour d’horizon du web, classique en début de semaine, puis par un arrêt net sur ces photos du village de Giethoorn, aux Pays-Bas.

Giethoorn est en cela particulier qu’il ne possède… pas de routes. Ce village, on le surnomme la Venise des Pays-Bas, et il a été fondé en 1230. A l’aide de leurs 176 ponts et de leurs embarcations, les villageois ne s’y déplacent qu’au fil de l’eau, et les touristes sont même sommés de laisser leurs véhicule aux abords du village. En hiver, le canal gèle, et ce sont les patins et les luges qui sont d’usage.

Plutôt qu’une envie d’ailleurs, c’est peut-être une envie de vivre autrement – très propice à la lecture – qui démange cette intrépide : bouger en barque à Giethoorn, ou à dos d’âne dans un vieux village grec, par exemple. Juste une semaine, vivre au rythme de l’eau, la main posée sur une coque en bois pour aller acheter ma baguette du matin.

Je sais pas pour vous, mais ma prochaine destination vacances, elle est toute trouvée !

A demain,

Matteo

Au fil de l'eau 2

Au fil de l'eau 3

Au fil de l'eau 4

Au fil de l'eau 5