cellu 1

Amateurs de dessins d’animation japonais, alerte à toutes les voitures ! Jusqu’à samedi (le 14 juin) se tient à l’Espace Japon de Paris une expo-vente de 60 celluloïds de dessins animés japonais.

Petit rappel : les celluloïds de films d’animation sont les feuilles de plastique transparentes d’acétate de cellulose sur lesquelles étaient peints les personnages et décors de dessins-animés. C’était au temps (ancien) d’Albator le corsaire de l’espace, où l’on peignait 6 à 12 feuilles pour une seconde d’action.

Parmi les celluloïds exposés se trouvent certaines œuvres du célèbre studio Ghibli et de son co-fondateur, le grand Miyazaki.

cellu2

N’étant pas sur Paris cette semaine je ne pourrai pas faire un détour par l’Espace Japon… mais si le vent se lève et vous y porte, je serai ravi d’avoir vos impressions !

A demain,

Matteo

> Espace Japon, 12 Rue de Nancy, Paris 10

Idée !

Hayao Miyazaki, LE maitre des films d’animation japonais, a annoncé sa retraite en septembre dernier mais il semblerait que le dessinateur japonais ait des problèmes avec ses mains et doive maintenant pencher la tête à quelques centimètres de la feuille pour dessiner. On imagine le temps qu’un long métrage doit prendre dans ces conditions. Et s’il se dédiait au court ?

cellu3