J’ai appris à lire grâce aux aventures de Jojo Lapin, c’est un des tous premiers livres que j’ai eus, et que j’ai lu seul. Cette série de livres pour enfants, parus à partir des années 1930 aux Etats-Unis (il est temps que vous connaissiez la vérité sur mon âge*), ont été écrits par l’auteure Enid Blyton. Et c’est aussi elle, la mère de Oui-oui !

Bref, y a comme une aura de nostalgie et de douceur autour de ces personnages, et donc de cette auteure. Alors imaginez ma déception en apprenant qu’Enid détestait – que dis-je, exécrait – les enfants. Plusieurs témoignages de ses voisins, mais aussi de sa plus jeune fille (ça balance !) ont montré qu’elle ne supportait pas d’être entourée d’enfants.

Y a comme un charme qui s’est rompu… Je vais me consoler avec Roald Dahl qui, lui, adorait les enfants – enfin,on sait surtout qu’il adorait les siens.

A plus !

Matteo

 

* C’est faux.