233-les-boites-a-livres-enfin-recensees-une

Nous avons déjà parlé ensemble, à plusieurs reprises, des boites à lire. J’aime ces jouets-là parce qu’ils sont un peu l’ultime alliance du collaboratif et de la lecture. Je rappelle le principe rapidement : 100% basées sur l’initiative citoyenne et le partage, les boites à lire peuvent être placées n’importe où et par n’importe qui (particulier, association, école…). Enrichies de livres déposés gratuitement par les utilisateurs, elles permettent à chacun d’y prendre un livre et/ou d’en placer d’autres. Bref, c’est une mini-librairie gratuite et sympa.

Jusqu’ici, le hic était de localiser ces boites et on ne pouvait compter que sur le hasard. Je suis d’ailleurs tombé sur des cabines téléphoniques reconverties en bibliothèques cet été à Bastia. Mais elles sont parfois si discrètes que vous pourriez en avoir une dans votre voisinage sans le savoir.

Grâce au site Boite à Lire, on peut dorénavant les répertorier. Les utilisateurs sont invités à signaler toutes les boites qu’ils connaissent ou croisent sur leur parcours… Les dénicher devient donc très facile.

Voilà donc une idée pour ce week-end : faire un petit tri dans votre bibliothèque. Et si une boite à lire se trouve (à peu près) sur votre chemin, faire le petit effort de déposer un ou deux volumes à l’intérieur…

Sympa, non ?

A lundi,

Matteo