Le cri du cœur du lecteur, on peut l’entendre (ou plutôt ne pas l’entendre) dans cette librairie du Caire. Pour permettre à tous ses clients d’aborder la lecture le cœur léger et libéré des tracas, Heidi Radwan, propriétaire de la Bab Aldonia, y a installé une salle… de cri !

Totalement insonorisée, isolée des regards et intime à souhait, la salle du cri incite au défoulement total : hurler de tous ses poumons. Vomir sa frustration, son stress et sentir le poids du monde quitter ses épaules lorsqu’on sort de cette pièce noire hors du monde !

Pas mal l’idée, non ? J’aime bien, parce que je le fais déjà, mais quand je suis dans l’eau. Il y a un côté très agréable…

Et vous, à part le cri, qu’est-ce qui vous défoule ? Sauter dans les flaques ? Boxer le polochon ?

A plus !

Matteo