Le bikini écolo, c'est pour demain UNE

Clean et (peut-être) seyant, le bikini du futur ? Utile, peut-être aussi.

Il aura fallu quatre années aux chercheurs Mihri et Cengiz Ozkan, professeurs à l’Université de Californie, pour mettre au point ce maillot de bain d’un genre très nouveau puisque sa fonction principale est d’absorber les particules polluantes contenues dans l’océan ! En gros, grâce au « Spongesuit » (maillot de bain éponge, littéralement), vous ne vous contenterez plus de barboter, vous dépolluerez…

Le principe : vous portez votre joli maillot pendant vos vacances à la mer. Votre maillot absorbe les particule polluantes dans sa structure en éponge (bien évidemment, elles n’entrent pas en contact avec votre peau, ce serait dangereux, et le filtre fonctionne jusqu’à 20 utilisations), puis vous le retournez à l’entreprise qui le fait fondre à 1000 degrés Celsius. Les matières le composant retrouvent alors leur forme liquide et les substances capturées peuvent être triées. Le reste du liquide, propre, devient ensuite un nouveau maillot de bain.

Lauréats du concours d’innovation Reshape de 2015, les créateurs espèrent pouvoir bientôt lancer une production en masse.

Sachant qu’il peut retenir jusqu’à 25 fois son poids en substances étrangères (sans retenir l’eau puisqu’il est extrêmement hydrophobe) et que sa composition est hautement rentable et inoffensive du point de vue environnemental selon ses créateurs, le Spongesuit semble être une assez jolie idée… qui pourrait nous mener au livre amphibie. Vous ne pensez pas ?

A demain,

Matteo

Le bikini écolo, c'est pour demain 2

Le bikini écolo, c'est pour demain 3