C’est un short roman. Pas une nouvelle, plutôt un roman bref, mélange d’actualité et de fiction.

Il est consacré à l’arrivée d’une liseuse – qui est en fait un iPad, mais ce serait compliqué d’appeler un bouquin LiPad – sur le bureau d’un directeur-fondateur-propriétaire de maison d’édition en fin de carrière professionnelle.

La Liseuse. Editions POL.

216 pages, 16 €, 2 h de lecture pour les lecteurs lents comme moi.

Paul Fournel a décidé de suivre l’entrée fracassante de cet objet révolutionnaire dans la vie d’un éditeur.

Ecriture plutôt souriante, histoire légère et sympa. On y découvre avec plaisir et curiosité quelques facettes du métier d’éditeur.

Ne vous gênez pas, lisez-le !

Il existe même au format numérique à 10,99 €.

A demain.

Mattéo