La SF, ou 10 minutes de voyance gratuite - UNE

Certains auteurs de science-fiction étaient un brin médiums, sur les bords. Jules Verne, Arthur C. Clarke ou  Jonathan Swift se sont projetés dans le futur et ils ont vu juste. La preuve avec ce pictogramme en anglais (allez, on peut le faire) qui reporte les prédictions avérées de grands classiques de science fiction.

Des exemples ?

Ma copine qui en est fan – et a trouvé l’infographie – m’a conseillé ceux-là. En 1888, Edward Bellamy écrivait Cent ans après, ou l’an 2000 et évoquait une certaine carte de crédit, un objet qui sera inventé bien plus tard, en 1950. En 1924, J.B.S Haldane entrevoyait la fécondation in vitro dans Daedelus or, Science and the Future, un roman qui aura largement inspiré Huxley pour Le Meilleur des Mondes. En 1978, Louise Brown, la very first baby éprouvette du monde, poussait son premier cri.

Certains romanciers ont eu la plume plus pessimiste mais tristement vérifiée : la bombe atomique pour HG Wells en 1903, par exemple (si vous regardez le pictogramme de plus près, vous verrez que HG Wells a d’ailleurs été fort prolixe en matière de prédictions).

Bref, un programme bien intéressant dans cette illustration, qui me donne très envie d’ouvrir ou de réouvrir certains classiques de SF. A commencer par 2001 : L’odyssée de l’espace.

A demain,

Matteo

BookPredictions2