admin-ajax

Vous connaissez sûrement la mélodie du Clavier bien tempéré de Bach (composée en 1722), même sans le savoir.

On la considère comme une œuvre majeure, que ce soit dans l’histoire de l’auteur ou celle de la musique classique, et pour cause : son histoire est très intéressante d’un point de vue technique (à l’époque, les ingénieurs s’escrimaient sur les pianos pour en trouver le tempérament parfait).

Pour la découvrir ou la re-découvrir, je vous recommande donc cette vidéo dénichée sur le web : elle expérimente une manière de visualiser les notes et la rythmique en utilisant des néons et des sculptures.

Délicat et poétique, c’est très réussi !

(Je n’ai qu’un petit conseil : si vous trouvez le Prélude un petit peu long, comme moi, prenez votre mal en patience jusqu’à la Fugue !)