Jane Austen à la sauce zombie - image de UNE

Vous avez entendu parler du mashup ? C’est un terme qui désigne le fait de mélanger plusieurs œuvres existantes ou d’en remanier une pour en créer une nouvelle. Une sorte de remix en gros. Eh bien, ça existe aussi en littérature.

J’e vous en ai apporté la preuve : Orgueil et préjugés… et zombies ! Je suis peut-être à la traîne mais j’ai découvert ça il n’y a pas longtemps dans ma librairie. Et un monde (sidéral) s’est ouvert à moi, mélange d’effroi… et de franche curiosité, parce que le concept commence à percer et qu’on n’est pas à l’abri de découvrir un jour Jean Valjean et les Morts-vivants.

Jane Austen à la sauce zombie - image de UNE

Dans tous les cas, la recette est simple : l’auteur reprend mot pour mot des passages de l’œuvre et y ajoute sa composition.

Je trouve qu’en prenant la chose avec le second degré qui s’impose, le résultat pourrait être très très drôle (imaginez ces chics demoiselles zigouiller un zombie entre deux discussions sur la couleur adéquate de leurs rubans).

Bien sûr vous pouvez me contredire… Et me dire qu’il ne vous plairait pas de savoir qui aurait le dessus, dans un match improbable, entre la Marquise de Merteuil et une Madame de Tourvel vampirisée… !

Alors qui aurait envie de jouer et qui n’en voudrait à aucun prix ?

A demain,

Matteo (qui s’est tatoué un zombie sur le cœur)