Les réseaux sociaux se spécialisent. Les généralistes, Facebook en tête, ont ouvert la voie. L’heure de la spécialisation a ensuite sonné (elle sonne encore d’ailleurs).

Par âge, par fonction, par sujet.

Il y a les réseaux pour le réseautage pro, ceux pour les étudiants ou jeunes adultes en début de carrière, ceux pour les scientifiques d’une même communauté…

Et puis il y a maintenant les services qui exploitent la puissance de tous ces réseaux, sous-réseaux, sur-réseaux.

On peut mesurer, grâce à ces services, que l’imagination du cerveau humain est réellement no limit.

Vous avez aimé webunal, dont je vous ai parlé dernièrement, qui organise un jugement – par vos amis sociaux – des petits différends de la vie quotidienne que vous avez avec vos vrais amis. Vous adorerez moodpanda, un site qui vous permet de consigner vos états d’âme et d’humeur et de permettre à tous vos amis d’en être informés en temps réel.

Indispensable. Tout simplement !

A demain.

Mattéo