Le Festival international des Très Courts aura lieu dans 15 pays et 69 villes les 6, 7 et 8 mai prochains. Au programme, la projection d’une cinquantaine de films courts (3 minutes hors générique) sélectionnés par un jury de professionnels.

Une dotation de 1 500 € pour le Grand prix (soit l’apport phénoménal de 21,8 € Toutes Taxes Comprises par ville d’accueil, c’est pas Très Très Classe de la part des hôtes quand même…), un Prix du public, un Prix de l’originalité et un « Paroles de femmes » marqueront cette 13ème édition du Festival.

Pour participer et envoyer son film, c’est trop tard (… c’est bête hein !?), puisque la date limite d’inscription était le 15 février, mais vous pourrez tout de même aller applaudir les talents de demain dans vos régions (Savoie, Rhône, Ile-de-France, mais aussi Nouvelle-Calédonie) ou dans les salles de cinéma de vos pays respectifs (nous sommes suivis un peu partout dans le monde*) notamment Roumanie, Palestine, Israël mais aussi Maroc, Brésil et Hongrie.

Si vous souhaitez participer (l’année prochaine !), sachez que la seule contrainte, c’est la durée du film que vous enverrez. Qu’importe le thème choisi, qu’importe le support de prise de vue, tous les films seront étudiés par le jury qui en sélectionnera une cinquantaine, pour une projection d’environ 2 heures dans les salles partenaires de l’opération.

Si vous souhaitez davantage de renseignements, rendez vous sur Facebook http://www.facebook.com/pages/Festival-International-des-Tr%C3%A8s-Courts/57336494696, ou bien sur le site officiel http://trescourt.com.

* Vous pouvez rire mais y a pas de quoi : shortEdition a reçu aujourd’hui des visites de Lituanie, du Sénégal, d’Argentine, des Etats-Unis et même du Mozambique… !