Les accros de techno l’ont vu. Apple a sorti son offre iBook Authoring.

Pour faire simple, c’est un système qui permet de faire du livre enrichi (textes + vidéos + images + graphiques) très simplement et très gratuitement. Il est plutôt fait pour le monde scolaire.

On va le tester et on vous dira ce qu’on en pense ? Ceux qui l’ont déjà fait en disent surtout du bien.

Son défaut – qui agite le monde des pro et des anti Apple – est de ne pas être ouvert au format ePub qui est le standard international reconnu par tout le monde… et lu par toutes les machines. Ils ont pris ce système de base mais ils l’ont tordu pour l’améliorer. En résumé, c’est mieux car ultra simple, ultra user friendly, dans la plus pure tradition d’Apple depuis le MacIntosh sorti en 1986… mais ce ne peut être lu que par les machines Apple.

Et là, le piège se referme : si vous voulez vendre votre bouquin enrichi, Apple va alors récupérer – via son magasin unique distributeur – 30% des recettes.

Comme Apple est une énorme machine à cash, ça énerve beaucoup de gens. C’est tout de même embêtant que le standard mondial ne soit pas le meilleur…

Et finalement, quand à la fin des années 80 Microsoft a gagné, avec Windows, la bataille du standard informatique mondial pour les PC contre Apple (qui avait pourtant le meilleur système), il a enfermé Apple dans une stratégie de niche qui nous coûte maintenant très cher…!

Apple nous fait donc du 100% Microsoft.

Amusant… mais coûteux. Et pas très nouveau.

A demain.

Mattéo

PS : Si Jobs n’était pas mort cet automne, il aurait créé une fondation dans 10 ou 15 ans…