Je vous ai fait part la semaine dernière de ma vive indignation quant au sabotage de deux de nos jours fériés en ce mois de mai 2011.

Je me suis un peu renseigné sur les usages relatifs aux jours fériés de nos voisins européens.

Les Anglais, comme nous, fêtent le 1er mai, et, comme nous, ils n’ont pas supporté de le voir tomber un dimanche. Seulement, ils ont agi en conséquence pour pallier ce problème. Nos chers amis outre-manchiques ont pris la louable décision de décaler les jours fériés tombant un week-end au premier jour de travail suivant. Ce qui fait que durant la soirée du 1er mai, ils se sont félicités de ne pas travailler le lendemain, le lundi 2 mai. Ils ont donc pu jouir, pour certains, d’un week-end de 4 jours puisque je sais, de source sûre, qu’une majorité de la population ne travaillait pas pour pouvoir célébrer, comme il se devait, LE mariage princier.

Finalement, bien que roulant à gauche, ils ont mieux compris que nous l’intérêt de préserver la famille royale.

Vive le Roy