« En coulisse » continue, et cette fois-ci c’est au tour de Sylvia ! Adepte de requêtes SQL et de talons hauts, elle nous en dit un peu plus sur son rôle dans l’équipe.

C : Salut Sylvia ! Alors concrètement, que fais-tu à Short Edition ?
S : Je m’occupe du webmarketing, c’est-à-dire de faire connaître Short Edition aux internautes, de promouvoir le site auprès des lecteurs et auteurs… et d’amener de nouvelles visites à ceux déjà présents ! Je m’occupe aussi de la communauté, avec la gestion de Facebook, l’envoi des newsletters, … Enfin, je travaille avec Quentin sur l’élaboration des nouvelles fonctionnalités du site. Il y a plein de nouveautés qui vont arriver mais chut ! On garde la surprise.

C : Quel est l’aspect le plus sympa de ton travail ?
S : Ce qui est vraiment sympa, c’est de pouvoir participer à la création et au développement de l’entreprise, inventer des nouveaux concepts et des nouveaux services. Et d’être en lien avec la communauté, ça me permet aussi de faire de belles rencontres !

C : Et qu’est-ce qui est le plus difficile ?
S : Ne pas grossir ! Parce que Quentin et Christophe passent leur temps à manger, acheter des pains au chocolat et des croissants à la boulangerie d’en face. Donc forcément, je craque ! [rires]

C : Peux-tu nous dire quel genre de littérature te plaît ?
S : J’aime bien tout ce qui est science-fiction et fantastique, et les policiers type Camilla Läckberg. Mais j’apprécie aussi les romans classiques… Je suis une fan inconditionnelle du romantisme anglais avec les sœurs Brontë et Jane Austen !

C : Alors Mark Darcy ou Edward Rochester ?
S : Mark Darcy évidemment ! Surtout interprété par Colin Firth, dans la version BBC.

C : Pour finir, parle-nous de ton premier short…
S : Alors il faut savoir que j’ai 35 ans, donc forcément j’ai grandi dans les années 80 avec une mode classe, sobre et distinguée ! [rires] Le short que j’adorais étant ado était blanc moulant, avec des clous façon Madonna… C’était terrible ! Finalement, le short orange est de meilleur goût…

C : Bon, et cette photo… On ne te voit pas très bien !
S : Non mais le plus important, c’est mon carré plongeant ! Ça me demande beaucoup d’énergie, alors je le mets en valeur dès que je peux ! [rires]

Interview réalisée par Coralie Bailleul.