Cette semaine, je passe ma plume à Juliette ! Nous l’accueillons pour une semaine, au bureau, et elle a eu envie de vous parler d’une pièce qu’elle est allée voir.
Et moi, je vous retrouve très bientôt !
Matteo

Théâtre du Ranelagh, mise en scène et adaptation de
Jean-Philippe Daguerre 

Je suis allée il y a peu de temps voir Dom Juan au théâtre du Ranelagh, à Paris, dans le cadre d’une sortie scolaire. Je le sais bien, une pièce de théâtre classique imposée par le lycée, ça ne sonne pas très vendeur. Cependant, j’ai été agréablement surprise par la mise en scène moderne et audacieuse de Jean-Philippe Daguerre, auteur de Adieu Monsieur Haffmann, pièce récompensée aux Molières l’année dernière.

L’action de la pièce évolue ici dans un univers circassien où se mélangent danse, musique et carnaval. Le metteur en scène a effectué plusieurs changements au niveau des personnages, supprimant les frères vengeurs de Elvire et transformant la figure paternelle de Dom Juan en une figure maternelle. Grâce à cette dernière modification, la scène finale où les trois femmes principales de la vie de Dom Juan (dont la mère) reviennent hanter ce dernier est phénoménale.

Le choix des costumes est intelligent et crée à la fin de la pièce un tableau éclatant de couleurs. La musique est placée judicieusement tout au long de la pièce afin de rythmer l’action sans pour autant la ralentir (on saluera au passage la performance des musiciens).

En résumé, cette mise en scène offre une nouvelle vision de la pièce, une vision un peu plus contemporaine et fraîche qui devient accessible à tous.

Pour ceux qui auraient envie d’aller voir la pièce, je vous laisse ici le lien du site : https://www.theatre-ranelagh.com/fr/saison-2018-2019/dom-juan

Juliette