Je n’ai pas le droit de concourir pour les Prix de la short Littérature  et c’est bien… parce que, là, à ce moment de la fin de la semaine… je serais dans l’huile bouillante !

Et même si j’ai des nerfs en acier trempé, je crois que je commencerais à me demander ce que le mec chargé des votes fait avec son fichier excel… !

Comme je me suis mis à la place des auteurs, car je suis finalement plutôt sympa…. j’ai mené l’enquête et voilà où on en est.

En fait, le calculateur a fini son boulot.

Il sait qui a gagné, il l’a dit aux chefs mais la direction de shortEdition – certainement conseillée par plusieurs spécialistes en communication – veut soigner son effet d’annonce. Bon, ok, c’est vrai que pour la première déclaration, c’est comme en amour, il faut éviter de se rater, mais tout de même… !

Vite !

On nous avait annoncé le tout pour la fin de semaine… mais puisque c’est annoncé pour mardi, va pour mardi !