Voici, comme promis, le témoignage du cousin en périple linguistique dont je vous avais annoncé le reportage détaillé dans mon post DEAR Day.

« Eh bien, on était en cours  – films studies pour ma part – et à 11 heures la prof a annoncé le top départ du Drop Eveyrthing and Read Day (le DEAR Day). A ceux qui n’avait rien à lire, elle a distribué des documents. Tout le monde a donc lu, dans un silence religieux, personne ne devait (ou ne voulait) parler. Et vingt minutes plus tard, on a rangé nos livres dans le calme et on a repris le cours !

Tout le monde l’a fait, dans toutes les classes et ça s’est passé dans le calme et la bonne humeur !

Certains ont même décidé de lire des tweetswhy not !?… 🙂

Bilan, c’était court mais sympa. »

A demain.

Mattéo