Le Palais Idéal - UNE

Qui connait l’histoire du Facteur Cheval ? C’était un homme (réellement facteur qui s’appelait Cheval, comme le contrôleur des impôts du Dîner de cons), né en 1836 et mort en 1924 dans la commune de Hauterives dans la Drôme. Signe distinctif : avoir passé 33 ans à construire sa demeure, un palais fou et naïf, pierre par pierre.

Non content d’avoir érigé ce phénomène depuis classé monument historique, il a ensuite passé huit années supplémentaires à construire son ultime demeure : un tombeau qui lui aussi vaut le détour pour Hauterives.

Au cours d’une de ses tournées, le Facteur Cheval (Joseph Ferdinand Cheval, sur l’état civil) alors âgé de 43 ans bute sur une pierre à la forme bizarre, tourmentée par des siècles de pluie. Cette pierre, appelée plus tard la pierre d’achoppement, sera la première de son premier édifice.

Inspiré et y voyant là un signe, il décide de réaliser un vieux rêve : celui de se construire un palais idéal. Au cours des 33 années qui suivront, l’homme rentrera chaque soir auprès de sa femme avec une brouette de pierres ramassées au cours de sa tournée quotidienne et se fera l’architecte de ce palais hallucinant !

Le résultat est complètement incroyable.

A voir les photos, ma première réaction a été de croire à une erreur iconographique et de penser que la photo d’un palais birman s’était égarée par là. Car l’ensemble est terriblement riche : chacune des façades du palais du Facteur Cheval est une ode à la nature et aux grandes civilisations. On y trouve des momies sculptées, des miniatures de temples hindous et de mosquées mais aussi de chalets suisses, des représentations géantes de César, Vercingétorix et même Archimède !

Il n’a rien écrit, Cheval, mais il a laissé sa trace autrement…

A demain,

Matteo

Le Palais Idéal - 2

Le Palais Idéal - 3

Le Palais Idéal - 4

Pour + de renseignements, c’est par ici !