Je viens de finir de dénombrer les 1 504 invités du eG8, le sommet de l’Internet précédant le sommet de Deauville, et je n’ai pas trouvé shortEdition dans la liste de ces acteurs majeurs du Net invités à venir parader au Jardin des Tuileries. Il y avait Orange, SFR, Google, Facebook et Cie… et il n’y avait pas shortEdition. Ce n’est pas un hasard ! L’underground a beau s’embourgeoiser à vue d’ oeil, les vrais rebelles refusent de se rendre à ce genre d’invitation…

Et si vous voulez parler chiffres, vous devriez savoir que la communauté de la short Littérature compte aujourd’hui, après 40 jours de vie, près de 2 500 membres… On est plus nombreux qu’eux et sans communication… Parce que, ici, ça vaut vraiment la peine de venir !