robot victime de la crise - image de une

Youtube c’est un peu comme Wikipédia, quand vous commencez à cliquer vous en avez pour des heures. Et parfois, vous tombez sur une perle ! C’est ce qui s’est passé pour ce court métrage, drôle à souhait et un poil cynique… encore très peu vu mais promis à un grand avenir !

Un petit conte urbain qui raconte l’histoire d’un modeste robot très (trop) désireux de bien faire.

robot victime de la crise 2

Pris dans une spirale infernale de jalousie et d’envie, notre petit automate va employer les grands moyens pour être à la hauteur de sa tâche et réduire toute concurrence à néant… Au début attendrissant, avec ses mimiques et son crayon géant, le petit robot va finalement passer le cap du raisonnable et commencer à perdre ses boulons. Prenez donc les 9 petites minutes pour regarder cette petite métaphore de la performance perpétuelle, illustrée par un robot dépassé par la crise… et par l’obligation de faire toujours mieux. Surtout si, comme moi, depuis que vous avez vu Wally les robots ont une place bien à eux dans votre cœur !

Il aurait plu à Chaplin… et le premier associé de Zuckerberg aurait gagné à le regarder !

A demain,

Matteo