Archives for category: L’aventure de la littérature courte

C’est devenu une tradition de Noël chez Short Edition : nous avons tous revêtu nos habits de lumière pour vous souhaiter de très belles fêtes de fin d’année !

Tout de même, admirez l’effort ! C’est dire à quel point on l’aime, notre belle famille shortienne de lecteurs, d’auteurs, de membres du Comité de lecteurs. 🙂

A très vite pour une nouvelle année pleine d’aventures !

Matteo

Les Lauréats du Grand Prix Hiver 2018 viennent d’être désignés ! Retrouvez ci-dessous leurs œuvres originales et aux styles variés, sélectionnées à la fois par le vote des lecteurs et par l’équipe éditoriale de Short Edition – sur la base des avis du Comité de lecteurs.
Vous pourrez les savourer à nouveau dans SHORT 23, le recueil papier qui sortira en début d’année !

Félicitations à tous !

Et à très vite 🙂

Matteo


Les manteaux douillets sont de sortie, les décorations lumineuses habillent les nuits, les sapins montrent le bout de leurs branches et les lettres au père Noël sont bien parties, direction la Laponie…
L’esprit de Noël se faufile dans les esprits et étend peu à peu son atmosphère magique !

Et l’impatience grandissant de jour en jour, Short Edition vous propose d’offrir aux plus jeunes de vos lecteurs une surprise chaque jour : inscrivez-vous au Calendrier de l’Avent Jeunesse !
4 auteurs racontent des histoires de Noël, dévoilées par épisode… et chaque mercredi, pour clore une histoire, une idée d’atelier créatif est proposée !

C’est tentant, non ? Je crois que même avec mes doigts légèrement empotés, je vais jouer le jeu 🙂

Short Edition Jeunesse se consacre plutôt aux 8-12 ans, mais je vous garantis que cette ambiance festive, tourbillonnante et magique entraînera l’imagination de tous !

A bientôt,

Matteo

Les œuvres lauréates du Palmarès Automne 2017 viennent d’être désignées, par le vote des lecteurs et par l’équipe éditoriale de Short Edition – sur la base des avis du Comité de lecteurs !
Vous pourrez les savourer à nouveau dans SHORT 22, le recueil papier qui sortira au mois de janvier !

Félicitations à tous !

Et à très vite…

Matteo

Un adage à Short Edition dit que lorsque l’on fait partie de l’équipe, on ne peut pas partir en vacances sans croiser au moins un Distributeur… qu’il soit d’histoires courtes, ou d’un autre genre.
(d’accord, je viens de l’inventer)

Si vous êtes partis cet été à la découverte de l’Aveyron comme Thomas (notre chargé de relations clients), ou si vous vivez dans cette charmante région, peut-être avez-vous découvert comme lui les distributeurs de lettres et mots d’amour ?
Une jolie initiative d’un restaurant (dont le nom a été oublié mais sera restitué sur-le-champ si vous le connaissez !) de Mur-de-Barrez.

L’histoire ne dit pas si Thomas s’est laissé attendrir et a laissé son cœur fondre à la lecture de doux mots d’amour… mais on a aimé l’initiative, qui garantit sourire aux lèvres et baume au cœur !

A plus tard,

Matteo

Les œuvres lauréates du Palmarès Eté 2017 viennent d’être désignées, par le vote des lecteurs et par l’équipe éditoriale de Short Edition – sur la base des avis du Comité de lecteurs !
Vous pourrez les savourer à nouveau dans SHORT 21, le recueil papier qui sortira au mois d’août !

Félicitations à tous !

Et à très vite…

Matteo

Les œuvres lauréates du Palmarès Printemps 2017 viennent d’être désignées, par le vote des lecteurs et par l’équipe éditoriale de Short Edition – sur la base des avis du Comité éditorial !
Vous pourrez les savourer à nouveau dans SHORT 20, le recueil papier qui sortira dans quelques semaines…

Félicitations à tous !

Et à très vite…

Matteo

la-plus-belle-des-staches-une

Plus qu’un look, un art… Saviez-vous que la moustache et la barbe ont leurs concours ?

C’était la quatrième édition cette année, et elle prenait place à Nashville, Tennessee. Ils sont décidément imaginatifs et organisés ces Américains ! Le photographe Greg Anderson était sur place et son site regorge de photos très réussies de ce concours des plus fantastiques ‘staches et barbes. Certains y mettent clairement beaucoup de cœur.

On ne va pas revenir sur le phénomène de mode que représente les favoris, mais là, il faut reconnaître que l’art de cultiver son poil est porté à un tout autre niveau, limite accessoire de haute couture.

Culotté, unique, soigné à l’extrême. L’affaire devient un job à temps plein, voire un vice ! Et devrait inspirer des auteurs.

Tiens d’ailleurs, en parlant de poils, ma copine se demandait la dernière fois s’il était possible d’épiler la barbe masculine ? Et si oui, pourquoi ça ne se fait pas ? Alors qu’on doit – si on décide de le vouloir – jouer avec son rasoir tous les jours et que la plupart des hommes trouvent ça plutôt contraignant.

A votre avis, le fait qu’on ne s’épile pas, c’est pour un motif physique ou c’est plutôt social ?

A demain,

Matteo

Note 1 : Pas de malentendu, je ne me porte pas volontaire pour essayer l’épilation !

Note 2 : On avait publié une histoire de poils, sur Short. En voici le lien d’ailleurs : Un homme bien regardant de Paulbrandor.

la-plus-belle-des-staches-2

la-plus-belle-des-staches-3

la-plus-belle-des-staches-4

la-plus-belle-des-staches-5

la-plus-belle-des-staches-6

la-plus-belle-des-staches-7

15672766_1220175611395606_65077014330941539_n

Salut à tous !

L’équipe de Short Edition, qui s’était réunie avant Noël pour fêter Noël et la fin de l’année, vous a souhaité un joyeux Noël sur notre page Facebook… et vous souhaite maintenant, ici, une bonne fin d’année !

J’ai donc aujourd’hui ce privilège incroyable d’être son porte-voix officiel pour vous présenter des vœux 2017 de shortitude heureuse. A tous nos lecteurs (les non abonnés et les abonnés), aux membres du Comité éditorial et à tous nos auteurs bien aimés…

Que 2017 soit un joli cru.

2016 nous a apporté la si agréable surprise que fut l’accueil de star accordé à notre Distributeur d’histoires courtes. Cet accueil inattendu nous permet ainsi de faire connaître et lire certaines des histoires courtes de nos auteurs, en France et même loin, très loin… Et de porter haut notre modèle d’éditeur communautaire.

Qui l’aurait crû ?

Alors, continuons à rêver grand… !

A l’année prochaine,

Matteo

 

monsieur-et-madame-nont-plus-vingt-ans-une

Pour fêter leurs 45 ans d’existence, les Monsieur et les Madame de Roger Hargreaves ont pris un coup de jeune (ou pas)… et surtout un coup de mode. Adam Hargreaves – qui est lui aussi le fils de Roger – a repris le flambeau au décès de son père et en a profité pour offrir aux personnages déjà existants une nouvelle identité…

Monsieur Chatouille est devenu Monsieur Hipster et Madame Farceuse une Madame Candidate de télé-réalité…

Je vous avoue que mon petit cœur d’enfant s’est un peu brisé.

C’était si charmant, cette simplicité un peu rétro…

D’autant plus qu’en dehors de la re-masterisation des personnages déjà existants, la galerie des nouveaux Monsieur/Madame laisse un peu à désirer… Monsieur Parfait, Monsieur Aventures, ça peut aller. Mais contre une Madame Fabuleuse (toujours bien habillée) et une Madame Paillettes (obsédée par tout ce qui brille), ça passe un peu moins bien.

Dommage, comme le soulignent certains fans sur les réseaux sociaux, qu’Adam Hargreaves n’en ait pas profité pour rendre ses Madame un peu moins superficielles. Et ses Monsieur un peu moins parfaits, en comparaison. Voilà qui aurait fait beaucoup plus moderne ! A proximité de Noël, on est prié de continuer à rêver.

A demain,

Matteo

PS : pour le post précédent, la réponse à la question posée est : la télé en non-stop jusqu’à la sortie…