Archives for category: Court mais Buzz

Isabelle, Kristan, Sylvia, Loïc, Caroline, Christophe & Quentin

 

La semaine dernière une partie de l’équipe était au CES (le salon international de l’innovation high-tech) à Las Vegas… et ils nous ont fait découvrir des objets vraiment chouettes !

Notamment (incroyable mais vrai !) la FoldiMate : une machine qui avale vos vêtements et les plie en quelques minutes ! Qui n’a jamais rêvé de voir son linge se plier tout seul ? Ou, encore plus fou : le réveil olfactif qui a pour but de vous faire commencer vos matinées dans l’odeur du café ou du pain grillé.

Et parmi tous ces gadgets, on retrouvait évidemment notre Distributeur d’histoires courtes, (presque) reconnu d’utilité publique, puisqu’il a reçu un award dans la catégorie « Tech for a better world » (techno pour un monde meilleur, rien que ça !).

C’était l’occasion de rencontrer des personnes venues des quatre coins de la planète… qui sont reparties avec plus de 1774 histoires !

À très vite !

Matteo

Je ne vais pas vous mentir : je me suis fait discret pendant les fêtes, et depuis quelques jours… mais j’avais une bonne raison : ma passion pour les monts enneigés, la poudreuse et les tartiflettes.

A Grenoble, on est au coeur de ce programme hivernal privilégié… même si la neige se fait rare depuis quelques jours.

Alors je compense en regardant des vidéos, dans mon canapé, tartiflette à la main. Si ce programme est susceptible de vous tenter (qui ne le serait pas ?), je vous recommande particulièrement les deux suivantes : une descente en ski tout feu tout flamme, et du speed riding éblouissant. 

 

  
A bientôt !
Matteo

Le livre, une arme de séduction massive ? C’est ce que déclame My Bae, une application de rencontres en ligne. Suite à une étude sur leurs utilisateurs, le constat est sans appel : les profils affirmant aimer lire et découvrir la littérature ont plus de succès que les autres…

En gardant un œil sur le profil de leurs utilisateurs, ils ont donc découvert que ceux affichant clairement la lecture comme un passe-temps favoris avaient davantage de chances que les autres de s’attirer des « cœurs » (des hameçons lancés par des prétendants).
Lancé dans une opération séduction, le lecteur aurait donc tout intérêt à dégainer sa bibliothèque, sa Kindle ou son livre écorné (avec un petit risque pour ce dernier, on en a déjà parlé ici…).

Mais ce n’est pas tout : selon eux, 21% des rencontres entre deux personnes aimant les même livres se sont déroulées avec succès, contre 15% concernant les autres domaines d’affinités (cinéma, sport…).

Bref, reading is the new sexy.
Nous l’avons toujours pensé, il est bien temps que le monde s’en rende compte !

(et pour illustrer cet article, je suis allé vous trouver une petite photo sur l’Instagram Hot Dudes Reading, un incontournable de ce réseau social.)

A très vite,

Matteo

Alors ça c’est excellent ! Joseph Herscher est clairement l’incarnation vivante de Wallace (de Wallace et Gromit, j’entends, pas celui de Mel Gibson dans Braveheart). Ce petit génie de la mécanique, d’origine néozélandaise, invente des machines à réactions en chaîne complètement folles, loufoques, déjantées, et j’en passe des synonymes !

Vous vous souvenez de la machine de réveil de Wallace ? Eh bien on en est pas loin. En fait, on en est même encore plus loin, puisque l’une de celles de Herscher sert à… éplucher des oignons et coller des timbres dans la foulée.
Si je vous encourage à vous régaler via sa chaîne Youtube, je vous partage ici-même ma préférée !

 

Et vous, quelle machine folle aimeriez-vous avoir chez vous ? Moi, je travaille déjà à un dispositif qui me sèche/me coiffe/me parfume en une minute en sortant du bain…

Je vous tiens au courant…
(sauf si ça ne fonctionne pas)

A bientôt !

Matteo

Allez, au nom de la science, et avant ce week-end de 3 jours qu’on attendait tous, je vous propose un instant de relaxation ultime !

C’est pas moi qui le dit, c’est le Mindlab International. Pour faire l’étude, ils ont sélectionné un panel de femmes, exposées en labo à des situations de stress (charmant !) tout en leur faisant écouter une playlist variée, composée de morceaux supposés être relaxants.
Je sais, là, vous vous demandez encore « pourquoi seulement des femmes » ?
Eh bien, je n’ai pas la réponse… mais en revanche, je peux vous dire que c’est en étudiant les battements de leur cœur, leur pression sanguine, leur respiration et leur activité cérébrale, que les chercheurs ont déterminé quelle chanson avait l’effet le plus relaxant.

Verdict, la palme du summum du zen revient à Weightless de Marconi Union. Je l’ai écoutée attentivement (les 8 minutes en entier, parce que je suis très bon élève). Bon, remarquez, j’étais déjà pas mal détendu. Je venais de manger un excellent parmentier de canard et de finir un café tout chaud. Et il pleut dehors. Excellent combo. Je ne saurais donc dire si la chanson m’a relaxé davantage ou non. En tout cas, je peux affirmer qu’elle ne m’a pas tendu.

Et vous, à l’écoute, sentez-vous se détendre chaque muscle de votre corps et glisser vers la plénitude vos pensées fatiguées ?

Bon week-end !

Matteo

Ça faisait longtemps depuis les dernières petites devinettes ! Alors, pour vous, j’ai plongé dans les méandres d’Internet, et entre deux photos de chats, j’ai trouvé de quoi nous creuser la tête…

Les designers Levan Patsinashvili et David Babiashvili ont donc produit ces petites étiquettes que je vous propose : chaque date est mise en forme en fonction de l’évènement qu’elle relate.

C’est ingénieux, et on apprécie ce jeu avec la typographie… J’admets que quelques-unes m’ont bien collé ! Et vous ?
(On peut deviner les réponses en bas à droite de l’image, mais je fais confiance à vos connaissances et votre sens de l’analyse pour m’éblouir avec votre score !)

1. Assassinat de John F. Kennedy

2. Naissance de McDonald’s

3. Naissance des Beatles

4. Première sortie de Pac-Man

5. Naissance de Salvador Dali

6. Premier clonage réussi d’un mammifère

7. Edmund Hillary and Tenzing Norgay sont les premiers à atteindre le sommet de l’Everest

8. Publication du Petit Prince

9. Rosa Parks refuse de laisser son siège de bus à un passager blanc

10. Sortie du premier Star Wars

11. Le naufrage du Titanic

 

A plus tard pour les réponses !

Matteo

Alors ça, c’est excellent ! Joseph Herscher est clairement l’incarnation vivante de Wallace, le Wallace de Gromit, pas le Wallace/Mel Gibson de Braveheart… Ce petit génie de la mécanique, d’origine néozélandaise, invente des machines à réactions en chaine complètement folles, loufoques, déjantées, et j’en passe des synonymes !
Vous vous souvenez de la machine de réveil de Wallace ? Eh bien, on n’en est pas loin. En fait, on en est même encore plus loin, puisque l’une de celles de Herscher sert à… casser les œufs de Pâques ! Et une autre à éplucher des oignons et à coller des timbres dans la foulée.

Bref, je ne vous en dis pas plus. Je vous encourage plutôt à vous régaler avec ses inventions tout à fait barrées, et même à garder un œil sur sa chaine Youtube pour plus de régalades.

Et pourquoi pas, en passant, vous ne réfléchiriez pas au type de machine folle que vous aimeriez avoir chez vous ? Moi, je ne serai pas contre un dispositif qui me sèche/me coiffe/me parfume en une minute en sortant du bain. Mais pas de machine à tourner les pages de son livre, je préfère continuer à m’en occuper !

A demain,

Matteo
 
Note spéciale en forme de mot d’absence : Désolé de ce long silence, j’étais parti en vacances avec les clés du blog…

The Page Turner by Joseph Herscher from Matt Owen on Vimeo.

Des leçons danoises d'empathie

Les pays nordiques ont l’habitude de faire les choses différemment. Et sur certains points, eh bien je trouve qu’ils font mieux… et qu’ils ont raison d’essayer des trucs nouveaux ! Un peu comme à Baltimore, finalement… dont je vous ai parlé dans mon dernier post.

J’ai appris il y a peu de temps qu’à l’école au Danemark, les élèves de 6 à 16 ans suivent une heure obligatoire de cours par semaine à propos… de l’empathie !

Durant cette heure de cours, la classe doit coopérer pour résoudre des problèmes fictifs (parce que très réels pour énormément d’enfants) tels que la solitude, le harcèlement scolaire, la brutalité… Le groupe doit parvenir à se mettre du mieux possible à la place de l’autre afin de comprendre ses sentiments et à réagir dans son intérêt. Une idée qu’on devrait peut-être creuser en France lorsque l’on voit à quel point le harcèlement scolaire peut faire des ravages… Avec peut-être, un peu d’écriture !

Quoi qu’il en soit, les professeurs danois estiment que ces cours œuvrent dans l’intérêt de tous, puisqu’ils préparent aussi de futurs citoyens, qui seront confrontés aux émotions des autres tout au long de leur vie. Leur apprendre l’empathie, c’est leur apprendre à vivre ensemble…

Très complémentaire de la lecture, finalement !

A demain,

Matteo

Bannir les heures de colle 2

Etonnant mais séduisant ! A l’école américaine W. Coleman, à Baltimore, les heures de colle ont disparu au profit de la méditation… Plutôt que de parquer les élèves difficiles dans une salle tristounette et de leur imposer des lignes, l’école a choisi de construire une « mindful moment room » une sorte d’endroit de repos pour l’esprit.

Ainsi, les jeunes élèves (puisque c’est une école primaire) auxquels on aurait en principe collé une colle ou une punition passent un moment dans cette salle et pratiquent la méditation, découvrent des exercices pour améliorer leur respiration et sont bien sûr encouragés à dialoguer avec le professeur à propos des problèmes qu’ils rencontrent.

La technique semble marcher puisque depuis deux ans qu’elle l’applique, l’école n’a eu à procéder à aucun renvoi d’élève (l’histoire ne dit pas à quel point ces renvois étaient fréquents avant).

Je veux bien croire qu’il s’agisse d’une méthode pédagogique bien plus efficace que la punition. De plus, même si j’avoue ne pas être très versé dans la méditation, je connais les bienfaits pour le dessin ou la chanson des exercices de respiration. Il me semble donc assez évident qu’ils doivent être utiles pour apprendre à contrôler sa colère et ses réactions. Et peut-être même pour se préparer à l’écriture !

On m’avait dit un jour qu’un excellent exercice consiste à s’efforcer de détendre chaque partie de son corps avant de s’endormir. J’ai tenté le coup plusieurs fois. C’est très très difficile mais très agréable aussi ! Vous avez déjà essayé ce genre de choses ? Avant de dormir…  de lire ou d’écrire ?

A demain,

Matteo

Bannir les heures de colle 3

Bannir les heures de colle 4

271 - un pigeon lettré UNE

Quand j’entends les pigeons voler au-dessus de ma tête ou quand je me pose sur une terrasse ombragée, je me voûte, je rentre les épaules et je croise les doigts. Souvenir, peut-être d’un jour de lycée où un pigeon s’était montré très précis me contraignant à passer la journée avec de la fiente dans les cheveux.

Mais ils pourraient bien remonter dans mon estime, ces petits bestiaux. Grâce à une équipe de chercheurs américains qui se sont penchés sur leurs cerveaux pas trop mal fichus et qui ont fait une découverte assez ahurissante : les pigeons peuvent apprendre à lire !

Je ne reproduirai pas ici leur méthode d’apprentissage parce que c’est trop compliqué pour moi. Mais il en ressort que leurs pigeons les plus prometteurs ont été capables, après beaucoup d’exercices sur une période de huit mois, de faire la différence entre des suites de quatre lettres sans signification et des suites de lettres formant des mots réels ! Certains pigeons ont même été capables de garder en mémoire jusqu’à 58 mots.

Les chercheurs le précisent bien : le pigeon n’apprend pas à lire, tant pis, mais certains de leurs pigeons sur-entraînés sont en fait parvenus à identifier les mots comme des schémas, des visuels, et à les enregistrer dans leur mémoire. C’est un peu la méthode globale réinventée par le pigeon, finalement !

On pourrait leur apprendre à viser ailleurs, alors !

A demain,

Matteo