Captivé et (forcément) déçu, je viens de découvrir une installation de fin 2016 au Museum of Digital Arts à Zurich que j’aurais adoré essayer…
J’aurais même pu emmener ma copine en virée romantique, et on aurait fait de la balançoire sur la Lune, devant les anneaux de Saturne ou même au pied de la plus grande cascade du monde !

Je vous laisse découvrir, en vidéo, Starfield, cette invention issue des cerveaux du collectif français Lab212 et qui simule donc une session de balançoire devant des décors fantasmagoriques.
Branchez une Microsoft Connect, et le décor s’adapte aux mouvements : à partir de l’angle de la trajectoire, le champ d’étoiles change en temps réel et donne cette impression de mouvement.

C’est charmant, captivant, vous ne trouvez pas ?

A la prochaine !
(je teste de nouvelles formules d’adieux, plus crédibles… !)

Matteo