chrono
L’université de Lorraine a lancé un concours pour booster ses jeunes chercheurs scientifiques. Il s’agit de présenter sa thèse…

en 180 sec.

Voilà des pionniers du court !

Ce concept australien permettrait de vaincre sa timidité, et de gagner en prestance orale. Un exercice d’éloquence très sérieux, préparé à l’aide de comédiens et évalué devant un jury de professionnels.

Le concours dépasse nos frontières, puisque les deux chercheurs lauréats de Nancy iront affronter les Belges et les Québécois début mai !

On vous en dira des nouvelles… Et pour plus de détails c’est ici.

A demain,

Matteo

PS : Une petite citation de circonstance : « Au mois d’avril, si mon maître ne me voyait, je dormirais.  Au mois de mai, qu’il me voie ou non, je dormirai. »