Marre des grand traités d’art de 450 pages, intéressants mais un poil barbants ? Assez des formules pompeuses qui embrouillent plus le cerveau qu’elles ne répondent à vos questions ?

Scott McCloud a trouvé une façon bien à lui de disséquer le concept de la bande dessinée en réalisant… une bande dessinée !

Ce spécialiste du 9ème art présente dans L’Art invisible une vision bien particulière de ce moyen d’expression trop souvent dénigré par les milieux intellectuels.

Une explication très réfléchie, extrêmement claire autant dans le texte que par les images avec la pointe d’humour qui emballe le tout pour vous faire sourire… et comprendre.

Il met en lumière des facettes de la bande déssinée que même les plus passionnés auraient pu ne pas voir.

Quels sont les véritables ancêtres de la BD ? Pourquoi a-t-elle un pouvoir d’expression illimité ? Pourquoi ce média qu’on a longtemps cru réservé aux enfants est-il en fait aussi universel ?

J’ai dévoré cette BD qui pourtant ne raconte pas vraiment d’histoire.

Pour les novices ou les plus grands fans, ce livre vaut vraiment (vraiment) le coup.

Bonne lecture… mais je sais déjà que vous allez vous régaler !

Bise.

Gabri,
soutenue et encouragée par Côme